Tanzerische pantominen

1925
Auteur : Gert, Valeska
Année de création : 1925
Déposée par : Numeridanse.tv

“Dans le numéro La Canaille, je montrais une fille qui fait le trottoir, roulant des hanches pour attirer le client puis faisant monter ce dernier..."

 
close

Tanzerische pantominen

1925

Chorégraphie Valeska Gert
Réalisation Suse Byk

“Dans le numéro La Canaille, je montrais une fille qui fait le trottoir, roulant des hanches pour attirer le client puis faisant monter ce dernier. Elle continue la séduction en relevant un peu la jupe pour découvrir les jarretières noires. Puis elle écarte les jambes, les genoux. Commence le coït qui se termine par une sorte de crampe...”
Valeska Gert

Source : www.lacinemathequedeladanse.com

Générique

Chorégraphie Valeska Gert
Réalisation Suse Byk

Durée 3 minutes

Cette archive fait partie des collections du Département La Cinémathèque de la Danse / Centre national de la danse de Pantin. Mise à jour : septembre 2013

Gert, Valeska

Danseuse, mime, actrice, cabaretiste allemande.

Née dans une famille bourgeoise de Juifs berlinois en 1892, Valeska Gert fait ses débuts de danseuse en 1916 dans un cinéma de la UFA, entre deux projections de films. Sur cette lancée, elle est engagée dans plusieurs théâtres. Entrée en contact avec les dadaïstes berlinois, elle s'oriente vers le cabaret: un genre qui mêle la chanson, la danse, le théâtre, le cirque, la poésie d'avant-garde, le cinéma, la satire politique, auquel participent les plus grands auteurs (Wedekind, Brecht), les plus grands metteurs en scène (Max Reinhardt, Piscator), les meilleurs comédiens, et qui connut dans l'Allemagne des années 20 un succès inouï et jamais égalé nulle part.

Outre sa participation à de nombreux spectacles de cabaret à Berlin, Valeska Gert est engagée par des cinéastes dont Pabst («La rue sans joie», «L'Opéra de Quat'sous») et Jean Renoir («Nana»); présente ses «Danses surréalistes» à la Comédie des Champs-Elysées (1926), est invitée en URSS, où elle noue une amitié avec Eisenstein. En 1932, elle ouvre son propre cabaret à Berlin, le Kohlkopp («Têt'de choux»), mais l'arrivée des nazis au pouvoir l'empêche de poursuivre ses activités en Allemagne. En 1934, elle joue à Londres, où elle se mariera deux ans plus tard avec un homosexuel anglais, ce qui lui donne la nationalité et un passeport britanniques. En 1939, elle s'embarque pour New York.

Source : Extrait de l'article en ligne "L'excentrique Valeska Gert" (La Libre Belgique, 2004)

En savoir plus

lalibre.be