Tutu

2016
Année de création : 2014

En 20 tableaux, Chicos Mambo revisite les icônes du ballet, de la danse contemporaine, de salon, sportive et rythmique, académique ou acrobatique.

 
close

Tutu

TUTU. Deux syllabes sifflantes et trébuchantes pour une nouvelle invitation à la danse.
Deux syllabes pour symboliser la danse des Chicos Mambo.
Une danse pour revisiter les grands thèmes universels et intemporels. Cette fois-ci sous la bannière de l’icône TUTU, icône hautement symbolique dans l’univers chorégraphique, TUTU est un jeu en mouvements pour « réinitialiser » avec mordant et bienveillance les grandes pages chorégraphiques de notre temps.

Qu’en est-il du monde de la danse en 2014 ?

TUTU long ou TUTU court ?

TUTU classique ou TUTU moderne ?

TUTU homme ou TUTU femme ?

TUTU blanc ou TUTU noir ?

L’un et l’autre, les deux, et plus encore...
Car ce TUTU-là est surtout celui de tous les possibles : au- delà du genre et des codes. Dans ce jeu de rôles jubilatoire, ce sont le corps et l’âme qui prennent le pouvoir.

Le spectacle est porté par 6 danseurs : les « hommes TUTU », artistes polymorphes qui se débattent pour ne jamais être figés dans une interprétation, une image ou un style. Ils veulent toucher au plus près la liberté de la danse et son universalité. Dans leur sillon, le rire devient poétique, le théâtre s’immisce sur scène, et les objets prennent vie... Tour à tour classique, contemporaine, de salon, sportive et rythmique, académique ou acrobatique, la danse des « hommes TUTU » est multiple, atypique, irrévérencieuse, tendre, ludique, mais toujours artistique.
TUTU propose la danse dans tous ses états... Alors, on danse ?

Philippe Lafeuille


Générique

Conception / Chorégraphie Philippe Lafeuille

Assistante Flavie Hennion

Tutulogue Romain Compingt

Danseurs David Guasgua M, Pierre Emmanuel Langry, Julien Mercier, Guillaume Queau, Vincenzo Veneruso, Stéphane Vitrano, Zentai Corinne Barbara

Directeur technique Albert Penouel

Conception lumières Dominique Mabileau
 Assistée de Guillaume Tesson

Bande son Antisten

Régisseur lumières Armand Coutant

Régisseur plateau Thomas Strebler

Costumes Corinne Petitpierre

Assistée de Anne Tesson

Habilleuse Cécile Flamand
Perruques Gwendoline Quiniou

Production et diffusion Val Productions

Production vidéo Maison de la Danse
Réalisation Fabien Plasson
2016

Lafeuille, Philippe

Philippe LAFEUILLE est danseur, chorégraphe et metteur en scène. Après avoir découvert la danse avec un spectacle de Maurice Béjart, il décide de poursuivre un cursus à l’Académie Solange Golovine, et danse très vite pour divers chorégraphes tels que Joseph RUSSILLO ou plus tard Peter GOSS, dont il interprète les pièces principales. Durant sa carrière, Philippe LAFEUILLE danse aussi avec Madonna ou même Rudolf NOUREEV. Artiste pluridisciplinaire et polymorphe, chacune de ses créations est un terrain de jeux où se mêlent tous les genres : danse, théâtre, humour, arts plastiques … tout est possible !

Il entame sa carrière de chorégraphe en fondant CHICOS MAMBO dont il a été l’interprète principal. Avec cette première compagnie, il réalise ce qu’il aime le plus – faire de la danse une comédie ! En 2011, il crée Cendrillon, ballet recyclable.

Philippe LAFEUILLE aime s’entourer de nombreux artistes lors de ses créations, autant pour les lumières, le son que l’univers visuel (décor, costumes). Entre autres, il collabore depuis plusieurs années avec l’illuminatrice Dominique MABILEAU, ou l’artiste plasticienne Corinne PETITPIERRE qui participent à la création de TUTU.

Il est régulièrement sollicité en tant que chorégraphe pour d’autres projets. En 2011, il crée le solo On t’appelle Vénus… pour Chantal LOÏAL ainsi que le duo BOADICEA pour deux interprètes du Junior Ballet du CNSMDP (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris).

Toujours en 2011, il chorégraphie également le ballet La Belle au bois dormant avec la collaboration de Corinne et Gilles BENIZIO (alias Shirley et Dino) et le Philarmonique de Bruxelles sous la direction d’Hervé NIQUET. Il retrouve le trio à l'Opéra de Versailles en 2015 à l’occasion de leur nouvelle production de l’opéra Don Quichotte chez la Duchesse de Joseph Bodin de Boismortier, pour lequel il réalise la chorégraphie.

En 2012, il collabore comme chorégraphe avec la Cie du Théâtre du Cristal et ses comédiens en situation de handicap pour la création de Lointain Intérieur.

Artiste généreux, l’action culturelle tient une place importante dans sa carrière. Dans une volonté d’accès au répertoire et à la culture chorégraphique, il est artiste associé à la Scène Nationale de Cergy-Pontoise sur des projets tels que des ateliers danse en milieu scolaire, des associations de danse amateurs, etc.

Source : Cie Chicos Mambo

En savoir plus

http://www.philippelafeuille.com/

Mise à jour: janvier 2017

Cette vidéo est aussi présente dans


Collections

Maison de la Danse de Lyon

Maison de la Danse de Lyon

Dès sa création, la Maison de la Danse a fait preuve d’une conscience patrimoniale en mettant en place une politique de l’image. Une grande partie des spectacles programmés sont filmés par Charles Picq ; une collection vidéo se constitue et la danse y apparaît dans sa dimension internationale, sous toutes ses formes, genres et styles.

Voir la collection