Focus - Impair

2014
Année de création : 2014
Déposée par : Lalanbik

Jérôme Brabant travaille sur les gestes quotidiens des « tisanèr » pour le solo : Impair. En créole réunionnais, « tisanèr » désigne un herboriste. Il est consulté et recommandé pour ses facultés de guérison grâce aux plantes.

 
close

Impair

 

Jérôme Brabant travaille sur les gestes quotidiens des « tisanèr » pour le solo : Impair. En créole réunionnais, « tisanèr » désigne un herboriste. Il est consulté et recommandé pour ses facultés de guérison grâce aux plantes et à une fonction importante dans la société réunionnaise du début du 20ème siècle. Le chorégraphe procède à une recherche généalogique pour retrouver des aïeuls, qui ont contribué à des concoctions médicinales pour combattre la typhoïde.

La scène est délimitée par un triangle, forme équilibrée au nombre impair, offrant un point de fuite sur le corps charbonné, « boukané ». La prédominance du noir et des cymbales incarne le lieu de préparation du remède magique : la cuisine avec les marmites noircies des tisanèr.

 Son corps est entièrement recouvert d’une peinture noire aux reflets pailletés. Cette parure fait ressortir l’importance scénique de ses mains et de ses pieds nus dans l’obscurité du plateau. Les mains explorent une gestuelle sur la base de verbes d’actions : cueillir, presser, séparer, soulever. Le chorégraphe rattache cette recherche au corps entier telle une sphère qui explore toute son horizontalité en effectuant des rotations souples et arrondies. Dans un déplacement fluide et lent telle une mise en mouvement de l’infini, un liquide est porté à ébullition, dans un geste mesuré et envoûtant, afin d’en obtenir la texture souhaitée.

 

La pratique des « tisanèr » se fait par transmission de génération à génération et est une tradition orale. Le chorégraphe transpose la place importante de l’oralité de la société réunionnaise à travers la composition  instantanée du chanteur qui improvise une clameur sourde avec des modulations de voix. Les sonorités hard rock des percussions renvoient les penchants cérémonieux et occultes des pratiques de guérison telles des incantations. 

© Lalanbik

Brabant, Jérôme

Jérôme Brabant est un chorégraphe né en 1973 à Saint-Pierre de la Réunion. Il se forme à l’université Paris 8 en théâtre et à l’Ecole du Mimodrame Marcel Marceau. Il rejoint en 2001 le Centre de Développement Chorégraphique Toulouse / Midi-Pyrénées pour suivre la formation « Extensions » et débute sa carrière de danseur-interprète pour plusieurs compagnies : *Melk Prod de Marco Berrettini, la compagnie Samuel Mathieu, la compagnie Patricia Ferrara / Groupe Unber-Humber.

Jérôme Brabant commence son travail d’écriture chorégraphique dès 2002, date à laquelle il fonde avec Marion Muzac le UND und ballet. Il créé ses premières pièces : Roomy Dancing en 2002, Gala en 2003 et Pavillon en 2004.

Il fonde en 2011 sa compagnie L’Octogonale à l’île de la Réunion. Son retour sur l’île est l’occasion d’une recherche d’écriture chorégraphique portée sur l’identité insulaire. Il conçoit son premier solo Heimat : « le pays que l’on porte en soi ».

En 2014, il réalise son deuxième solo intitulé Impair, qui s’inspire du métier de ses grands-parents : tisaneurs et magnétiseurs de renoms.

En 2015, Jérôme Brabant collabore avec New Gravity, un groupe de free runners avec lequel il créé la pièce Emergency.

En 2016, il mène une recherche sur l’exotisme avec Maud Pizon et créé la pièce A Taste of ted, un regroupement des soli adapté des créations originales de Ted Shawn.

© Lalanbik

Cette vidéo est aussi présente dans


Collections

Collection Danse Océan Indien

Collection Danse Océan Indien

Déposée par : Lalanbik

Cette collection a l’ambition d’offrir une découverte de la diversité des esthétiques chorégraphiques des territoires de l’Océan Indien. Elle regroupe différents partenaires qui produisent des formats d’éditions audiovisuels sur la Danse et ses pratiques tant contemporaines que patrimoniales. La collection vise à s’enrichir progressivement et en mutualisation avec des contributeurs, des partenaires de ressources qui œuvrent pour la Danse dans l’Océan Indien.

Voir la collection