Focus - Kafrine

2015
Année de création : 2015
Déposée par : Lalanbik

Nadjani Bulin, est chorégraphe et interprète pour Kafrine. Son processus de création est alimenté d’échanges avec Yuval Pick, Directeur du CCN Rillieux-la-Pape au cours du projet ECUMe*.

 
close

Kafrine

 

Nadjani Bulin, est chorégraphe et interprète pour Kafrine.

Son processus de création est alimenté d’échanges avec Yuval Pick, Directeur du  CCN Rillieux-la-Pape au cours du projet ECUMe*.

L’artiste travaille sur la « Kafrine » désignant la femme noire, l’esclave noire : la « négresse ». Véritable défi technique et esthétique, elle choisit de travailler le corps noir, sur un plateau  où la lumière est recherchée pour obtenir un clair-obscur. Nadjani Bulin aborde l’invisibilité du corps noir tel l’individu victime des nouvelles violences sociales, réduit au silence dont personne ne semble se soucier. Le spectateur doit porter attention aux mouvements qui semblent lui apparaître. Pour les besoins de la captation dans le noir, elle utilise une caméra spécifique qui lui permet de restituer mouvements et engagement.

La chorégraphe a débuté sa recherche sur le mouvement en s’attachant les pieds. Elle scinde le corps en deux dans son horizontalité. Le haut: buste, tête et  bras et le bas : jambes et pieds, sont dissymétriques. Cette approche donne à voir un « demi-être », où le mouvement du buste nu, au plexus solaire ouvert, engage une posture frontale. Au même moment les pieds sont ancrés dans le sol et ne bougent pas. Elle travaille la matière d’un corps empêché en se référant aux plans des négriers, où étaient entassés des esclaves lors des traversées des navires. Lorsque les jambes sont engagées elles demeurent dans un aspect compact.

ECUMe (Expérience Chorégraphique Ultra-Marine) conçue et  organisé par les Théâtres Départementaux de la Réunion.

© Lalanbik

 

 

Bulin, Nadjani

 

La chorégraphe est née en 1967 au Port à l’île de la Réunion.

Nadjani Bulin éprouve la richesse du mouvement par l’expérience de la gymnastique qui ancre ses choix de carrière et de vie vers la danse. A défaut de structures d’enseignements publics à la Réunion au début des années 80, elle part au CREPS d’Aix-en-Provence pour se former en danse. Elle obtient son Diplôme d’Etat au Café de la Danse d’Aix-en-Provence.   

Elle commence sa carrière de danseuse en Suisse et participe à un projet transdisciplinaire au sein du Département de sociologie de l’Université de Genève. Nommée Le ciel au-dessus de ma maison cette installation et performance mêlent des artistes : plasticiens, vidéastes, musiciens, photographes et danseurs. La collaboration avec le sociologue Jean Ziegler marque le début d’un intérêt pour la performance chorégraphique. En 2002, elle est accueillie pour une résidence d’un an par la Ville de Rotterdam et coopère notamment avec la chorégraphe Régina Magnus et la plasticienne Anna Karine Den Bosch.

De retour à l’île de la Réunion en 2006 elle établit sa compagnie. Son processus d’écriture aborde des thématiques postcoloniales : Kaz Bourbon et Kafrine en sont emblématiques.  Dans son rapport à la musique elle privilégie la composition instantanée avec les artistes autodidactes tels que le pianiste Patt Burter ou le violoncelliste, guitariste  Sébastien Jacobs, qui l’ont accompagné sur scène.

En 2012, elle participe au projet ECUMe (Expérience Chorégraphique Ultra-Marine) organisé par les Théâtres Départementaux de la Réunion en collaboration avec Yuval Pick.

© Lalanbik

 

 

 

Cette vidéo est aussi présente dans


Collections

Collection Danse Océan Indien

Collection Danse Océan Indien

Déposée par : Lalanbik

Cette collection a l’ambition d’offrir une découverte de la diversité des esthétiques chorégraphiques des territoires de l’Océan Indien. Elle regroupe différents partenaires qui produisent des formats d’éditions audiovisuels sur la Danse et ses pratiques tant contemporaines que patrimoniales. La collection vise à s’enrichir progressivement et en mutualisation avec des contributeurs, des partenaires de ressources qui œuvrent pour la Danse dans l’Océan Indien.

Voir la collection