Murmur

2015
Année de création : 2014
Déposée par : Lalanbik

Au cours du projet ECUMe* Sylvie Robert rencontre le tananarivien Anjara Rasamiarison avec lequel ils collaborent sur la création de Murmur. La chorégraphe travaille la notion de souffle jusqu’à son anéantissement.

 
close

Murmur

 

 

« Cette façon de bouger, cette relation avec le sol, ce bouillonnement interne, volcanique en fait, je les ai conscientisé, je les ai verbalisé ».

 

Au cours du projet ECUMe* Sylvie Robert rencontre le tananarivien Anjara Rasamiarison avec lequel ils collaborent sur la création de Murmur. La chorégraphe travaille la notion de souffle jusqu’à son anéantissement au travers des deux cultures : malgache et réunionnaise.  

Selon la chorégraphe, les « matières de corps », convergent vers la notion de bouillonnement interne, comme liées au volcan : ce magma est un souffle de vie de la terre. L’urgence de la survie à Madagascar est un autre souffle de vitalité, où l’ardeur des conditions de vie  se différencie du mode de vie européen présent à La Réunion.  Un des rituels malgaches présents sur les hautes terres, celui du retournement des morts, imprègne la chorégraphe. Il consiste à déterrer les corps des ancêtres, embellir la tombe pour les célébrer, les envelopper dans de nouveaux linceuls puis,  procéder à un nouvel enterrement.

Repoussés dans leurs retranchements physiques, les danseurs harassés puisent dans les remontées du diaphragme en générant une compression en crescendo du buste et des épaules. L’expiration saccadée impacte l’ensemble du corps, tels des mouvements de contractions, spasmes qui ploient l’interprète à n’être  que le vecteur d’une puissante énergie de la terre.

 

 

La chorégraphe Sylvie Robert participe en 2012 au projet ECUMe (Expérience Chorégraphique Ultra-Marine) organisé par les TEAT Cham Fleuri | TEAT Plein Air Théâtres Départementaux de la Réunion. Ce projet réunit onze danseurs de l’océan Indien sur un programme de d’échanges avec Yuval Pick, directeur du Centre Chorégraphique National de Rillieux-la-Pape et le Centre national de la danse.

Robert, Sylvie

 

La chorégraphe Sylvie Robert est née en 1967 à Saint-Denis de la Réunion. Elle fait ses débuts dans la danse en suivant les cours privés de Jeanine Hubert Delisle en classique puis jazz. Elle décide d’aller se former à Montpellier et obtient son Certificat d’Aptitude à l’Enseignement en 1989. En 1996 elle obtient son Diplôme d’Etat en contemporain.

Elle entreprend de continuer sa formation à New York et suit les enseignements de plusieurs écoles dont celle de Merce Cunningham et de Trisha Brown. C’est la découverte du travail de Kirstie Simson sur la danse contact improvisation qui donne un autre sens à son parcours de pédagogue, outil qu’elle inclura largement dans son travail de création. En 2006, elle est invitée en Italie à participer à l’élaboration d’un documentaire sur le travail de Kirstie Simson  intitulé « Force of Nature » réalisé par Katrina McPherson.

De retour à la Réunion en 2008, elle créé sa compagnie Argile avec laquelle elle produit Vagues plurielles,  où elle est accompagnée sur scène par le chantre du Maloya : Danyèl Waro. Collaborant toujours avec des musiciens sur le plateau, la musique live est indissociable de son travail de composition instantanée. Pour l’artiste, la musique conditionne une écoute mutuelle entre danseurs et musiciens.

 

Parmi ses pièces et performances chorégraphiques,  citons Clignements d’Elles (2011),  Les batteurs (2013) et Murmur (2014). 

Cette vidéo est aussi présente dans


Collections

Collection Danse Océan Indien

Collection Danse Océan Indien

Déposée par : Lalanbik

Cette collection a l’ambition d’offrir une découverte de la diversité des esthétiques chorégraphiques des territoires de l’Océan Indien. Elle regroupe différents partenaires qui produisent des formats d’éditions audiovisuels sur la Danse et ses pratiques tant contemporaines que patrimoniales. La collection vise à s’enrichir progressivement et en mutualisation avec des contributeurs, des partenaires de ressources qui œuvrent pour la Danse dans l’Océan Indien.

Voir la collection