Heimat

2012
Année de création : 2012
Déposée par : Lalanbik

Le chorégraphe réunionnais Jérôme Brabant inaugure sa compagnie « L’Octogonale » avec un solo :Heimat .

 
close

Heimat

Le chorégraphe réunionnais Jérôme Brabant inaugure sa compagnie « L’Octogonale » avec un solo :Heimat .

Heimat signifie en allemand « le pays que l’on porte en soi », celui qui définit une identité intime ouvrant sur un univers singulier. L’identité insulaire du chorégraphe se glisse dans sa mise en scène et sa danse. Un espace scénique rectangulaire est épuré où le corps du soliste incarne par ses formes et mouvements la Réunion, au cœur du propos de sa pièce.

Le territoire caractérisé par des formes linéaires et triangulaires sont récurrentes : les lignes traversent l’île, qu’elles soient aériennes ou d’horizons. Répétitive dans le paysage de l’île de la Réunion, la forme du triangle, fonde une recherche sur la parure que revêt le danseur et aboutit à la création de multiples cônes. Les cônes, disposés sur le corps du danseur, sont déplacés  et renvoient l’image de micro-paysages réunionnais. A mesure qu’évoluent les formes, elles sont amenées à porter d’autres symboles sur la scène telle que celle de la fécondité et de la terre nourricière.

 

La danse de Jérôme Brabant s’imprègne ici, du Maloya, une des danses traditionnelles de la Réunion, dans laquelle il retiendra ses mouvements répétitifs en trois temps crasé, pilé, roulé (écraser, tourner, piler) traduisant cette obsession pour le pays que l’on porte en soi : « Heimat ». Le chorégraphe appuie cette tendance presque lancinante à laquelle il ajoute un penchant lascif en accentuant sur la sollicitation du bassin. Le pouvoir d’envoutement hypnotique du geste est un vecteur de retour vers les origines du peuple métissé de la Réunion.

 

Heimat constitue aussi un regard sur les clichés de l’homme créole, métissé ou noir ou et la fascination que peuvent susciter les danses des peuples non-occidentaux. L’imagerie coloniale, a produit des esthétiques stéréotypées, véritable projection d’imaginaires sur ces danses et corps d’ « ailleurs ». 

Brabant, Jérôme

Jérôme Brabant est un chorégraphe né en 1973 à Saint-Pierre de la Réunion. Il se forme à l’université Paris 8 en théâtre et à l’Ecole du Mimodrame Marcel Marceau. Il rejoint en 2001 le Centre de Développement Chorégraphique Toulouse / Midi-Pyrénées pour suivre la formation « Extensions » et débute sa carrière de danseur-interprète pour plusieurs compagnies : *Melk Prod de Marco Berrettini, la compagnie Samuel Mathieu, la compagnie Patricia Ferrara / Groupe Unber-Humber.

Jérôme Brabant commence son travail d’écriture chorégraphique dès 2002, date à laquelle il fonde avec Marion Muzac le UND und ballet. Il créé ses premières pièces : Roomy Dancing en 2002, Gala en 2003 et Pavillon en 2004.

Il fonde en 2011 sa compagnie L’Octogonale à l’île de la Réunion. Son retour sur l’île est l’occasion d’une recherche d’écriture chorégraphique portée sur l’identité insulaire. Il conçoit son premier solo Heimat : « le pays que l’on porte en soi ».

En 2014, il réalise son deuxième solo intitulé Impair, qui s’inspire du métier de ses grands-parents : tisaneurs et magnétiseurs de renoms.

En 2015, Jérôme Brabant collabore avec New Gravity, un groupe de free runners avec lequel il créé la pièce Emergency.

En 2016, il mène une recherche sur l’exotisme avec Maud Pizon et créé la pièce A Taste of ted, un regroupement des soli adapté des créations originales de Ted Shawn.

 

Cette vidéo est aussi présente dans


Collections

Collection Danse Océan Indien

Collection Danse Océan Indien

Déposée par : Lalanbik

Cette collection a l’ambition d’offrir une découverte de la diversité des esthétiques chorégraphiques des territoires de l’Océan Indien. Elle regroupe différents partenaires qui produisent des formats d’éditions audiovisuels sur la Danse et ses pratiques tant contemporaines que patrimoniales. La collection vise à s’enrichir progressivement et en mutualisation avec des contributeurs, des partenaires de ressources qui œuvrent pour la Danse dans l’Océan Indien.

Voir la collection