Welcome / Let me change your name

2015
Année de création : 2014

Welcome, imaginé par Josette Baïz réunit diverses pièces de chorégraphes féminins; ici Let me change your name, de la danseuse et chorégraphe coréenne Eun-Me Ahn.

 
close

Let me change your name

Chorégraphie : Eun-Me Ahn
Transmission des chorégraphies : Clint Lutes
Design sonore : Young-Gyu Jang

« La danse se doit d’évoquer les souvenirs, de les réveiller de manière inattendue, plutôt que de se circonscrire au présent. Et si l’on en vient un jour à me considérer comme une sorte d’inconnue, voire d’extraterrestre, c’est que cette confrontation du passé et du présent aura atteint son objectif. »

Eun-Me Ehn - Programme Maison de la Danse

Welcome

Les danseurs de la Compagnie Grenade aiment le mouvement, la prise d’espace, le rythme et se délectent à partager les recherches chorégraphiques et les émotions entre eux et avec d’autres.  Ils sont prêts a aller à la rencontre d’autres univers.  

 C’est pour cette raison que j’ai souhaité cette année continuer de travailler avec d’autres chorégraphes dont l’étrangeté, le décalage et l’humour peuvent mettre en valeur la qualité de ces danseurs.

Pour les 20 ans de Grenade (création 2011), les chorégraphes invités étaient essentiellement masculins ; il m’a paru intéressant de poursuivre cette expérience avec la participation de chorégraphes femmes. J’ai ainsi demandé à des chorégraphes français ou étrangers, reconnues ou émergentes, une de leurs pièces les plus typiques de leur univers fort et singulier : Blanca Li, Sun-A Lee, Katharina Christl, Eun-Me Ahn, Dominique Hervieu, Germaine et Patrick Acogny. Autant de visions décalées et personnelles du monde pour un programme riche et festif.

Générique

Interprètes : Aurore Indaburu, Axel Loubette, brian Caillet, Félix Heaulme, Lola Cougard, Michaël Jaume, Mylène Lamugnière, Noëlle Quillet, Nordine belmekki, Pierre boileau, Sinath Ouk 
Lumière : Dominique Drillot
Régie générale : Erwann Collet
Régie son : Mathieu Maurice
Costumes (re-création) : Philippe Combeau, Julie Yousef, Christiane Crochat et Sylvie Le Guyader 

Avec le soutien de : Klap - Maison pour la Danse (résidence de finalisation mai 2014). 
La compagnie Grenade est conventionnée par le Ministère de la culture et de la communication – Drac paca, et subventionnée par le conseil Général des Bouches-du-rhône, le conseil régional paca, la Ville de Marseille et la Ville d’aix-en-provence.  

Réalisation vidéo : Fabien Plasson
Production : Maison de la Danse - 2015

Baïz, Josette

Josette Baïz, formée par Odile Duboc, enseigne la danse contemporaine depuis 1978 à Aix-en-Provence, où elle crée ses premières chorégraphies pour de jeunes danseurs issus de ses cours.

En 1982, alors danseuse chez Jean-Claude Gallotta, Josette Baïz remporte au 14ème Concours International de Chorégraphie de Bagnolet le 1er Prix, ainsi que ceux du public et du ministère de la Culture.  Elle fonde alors sa première compagnie : La Place Blanche, et a créé depuis lors, plus de 40 spectacles, aussi bien pour ses propres compagnies, que pour de nombreux ballets nationaux (Toulouse, Jeune Ballet de France du C.N.R de Lyon ...) ou internationaux (Boston, Ballet Royal de Phnom Penh, Allemagne, Vénézuela, Pays Bas...).

En 1989, le ministère de la Culture lui propose une résidence d'une année dans une école des quartiers nord de Marseille. Cette rencontre avec ces jeunes d'origines et de cultures diverses l'amène à repenser le sens de son travail et à modifier radicalement sa démarche artistique.
La confrontation avec des propositions aussi diverses que le break dance, le smurf, le hip hop, la danse orientale, gitane, indienne ou africaine, l'ont obligée à revoir entièrement ses acquis corporels et mentaux.
Les appuis, la façon d'utiliser le sol, les mouvements de hanches circulaires, les frappés acérés de flamenco et le bassin relâché des africains, rien de tout cela ne lui était familier.

Un processus d'échanges s'est alors mis en place : Josette Baïz enseignait le contemporain, le classique et la composition dans des ateliers de recherches ; les jeunes danseurs lui apprenaient leur façon d'affirmer leurs origines et leurs sentiments.

Naturellement Josette Baïz crée en 1992 le Groupe Grenade qui rassemble alors plus de trente jeunes danseurs. C'est en 1998 que Josette prend le parti de pérenniser le travail de métissage entrepris avec le Groupe Grenade, tout en restant dans une optique profondément contemporaine. Elle crée alors la Compagnie Grenade composé alors de cinq danseuses majeures issues du Groupe Grenade.

Josette Baïz souhaite continuer à enrichir ce répertoire chorégraphique en collaborant artistiquement, toujours et encore, avec des chorégraphes français et étrangers ; en participant à des projets pluridisciplinaires nouveaux et originaux, développant ainsi la rencontre et l'échange.

Source : site de la compagnie Grenade - Josette Baïz

En savoir plus

josette-baiz.com

 


Ahn, Eun-Me

Coréenne et cosmopolite, figure de l’avant-garde mais aussi chorégraphe de la très officielle cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde de football à Deagu en 2002 et présentée dans les plus grands festivals internationaux, EunMe Ahn sait cultiver les beautés du contraste, mélanger les pois, les rayures et les fleurs, jouer des couleurs les plus pop avant de basculer dans la plus solennelle austérité, jouer des plus subtiles nuances de l’androgynie, ou miser sur la lenteur pour mieux faire éclater les rythmes de la transe... 

Eun-Me Ahn est une performeuse risque-tout, prête à toutes les pirateries. On l’a ainsi vue se jeter du haut d’une grue, puis, s’attaquer à un piano à coups de hache et de ciseaux, déchirer elle-même sa robe de fée confectionnée à l’aide de cravates blanches pour en distribuer les lambeaux au public tout en exécutant une Danse de l’ours en peluche tirée d’un conte de fées. Mais on aurait tort de croire qu’il s’agit de provocation. Plutôt l’affirmation d’une curiosité et d’une liberté tenues par le travail et le style, et poussées dans leurs retranchements les moins attendus. 

C’est dès l’âge de douze ans qu’Eun-Me Ahn commence sa formation en danse coréenne traditionnelle. En 1989, elle termine ses études à la E-Wha University for Women à Séoul, où elle obtient un diplôme en Arts plastiques et un en Art. Elle sort ensuite diplômée en danse de la prestigieuse Tisch School of the Arts de New York en 1994. 

De 1986 à 1992, Eun-Me Ahn est membre de la Korean Modern Dance Company et de la Korean Contemporary Dance Company de Séoul. Elle commence en 1986 à développer son travail chorégraphique en Corée jusqu’à 1993. Durant son séjour à New York, elle poursuit ses activités de chorégraphe : pendant cinq saisons, de 1995 à 1999, elle obtient un franc succès avec plusieurs œuvres longues, acclamées autant par le public que la critique. Eun-Me Ahn est particulièrement reconnue pour ses images puissantes et émouvantes. Elle est considérée comme la représentante coréenne de la danse Butô japonaise.

Source: Danse Aujourd'hui

En savoir plus

danseaujourdhui.fr

Grenade - Josette Baïz

Direction artistique: Josette Baïz

Année de création: 1998

La Compagnie Grenade a été créée en 1998 par Josette Baïz, suite logique au travail entrepris depuis 1992 avec le Groupe Grenade (enfants, adolescents).

Elle travaille dans ses studios situés à Aix-en-Provence - France et se compose d'une douzaine de danseurs professionnels dont la majorité est issue du Groupe Grenade.

Présents pour certains depuis 20 ans (et il ont moins de 30 ans aujourd’hui !), ils ont inventé avec Josette Baïz le métissage caractéristique de Grenade, chacun ayant apporté sa culture - orientale, asiatique, africaine ou urbaine -, tout en intégrant l’univers contemporain de la chorégraphe.

Leurs créations sont donc une perpétuelle recherche dont le leitmotiv est d'ouvrir son mode d’expression.

Le  style de Josette Baïz s’est construit  par l’approche d’autres chorégraphes de sa génération et de grands maîtres américains tels que Nikolaïs et Merce Cunningham, par l’expérience pédagogique transmise par Odile Duboc et Susan Buirge et par les collaborations artistiques avec Jean-Claude Gallotta.

Au fil des ans, la Compagnie a accueilli plusieurs danseurs d’horizons chorégraphiques différents contribuant ainsi à l’enrichissement de Grenade.

Parralèlement, certains danseurs de la Compagnie ont continué leur aventure avec d’autres compagnies (Maguy Marin, Dominique Boivin, Angelin Preljocaj, Compagnie Malka, Abou Lagraa, Carolyn Carlson, Pierre Droulers …) pour découvrir d’autres styles chorégraphiques.

C’est dans cet esprit que Josette et ses danseurs poursuivent leur recherche par l’ouverture permanente à des techniques (contact – improvisation, technique Limon, Graham, Cunningham… ) prétexte à l’invitation régulière de professeurs extérieurs et à des collaborations artistiques basées sur la rencontre et l’échange.

Source : Site de la Compagnie Grenade

En savoir plus

josette-baiz.com

 

Cette vidéo est aussi présente dans


Collections

Maison de la Danse de Lyon

Maison de la Danse de Lyon

Dès sa création, la Maison de la Danse a fait preuve d’une conscience patrimoniale en mettant en place une politique de l’image. Une grande partie des spectacles programmés sont filmés, une collection vidéo se constitue et la danse y apparaît dans sa dimension internationale, sous toutes ses formes, genres et styles.

Voir la collection