Epreuves de danse 2015. Danse contemporaine. Variation 8 garçon et fille

2015

Fin du 1er cycle. Chorégraphe Paola Piccolo. Danseur Martin Dimier. Compositeur-interprète John Boswell.

 
close

Epreuves de danse 2015. Contemporain. Variation 8 et 9

Ministère de la Culture et de la Communication

Direction générale de la création artistique

Les épreuves de danse 2015, sont conçus comme un outil pédagogique qui devrait permettre à chaque professeur de transmettre les danses dans le contexte d'une culture chorégraphique. Aussi la notice d'accompagnement présente-t-elle pour chaque chorégraphe, pour chaque musicien et pour chaque danseur une note biographique qui permettra aux professeurs de situer, auprès de leurs élèves, les auteurs et les interprètes. Par ailleurs, il est particulièrement recommandé de prendre connaissance des commentaires relatifs à chacune des danses. Des chorégraphes reconnus aux professeurs des établissements du secteur public ou du secteur privé, l'éventail des approches chorégraphiques témoigne de la diversité des approches pédagogiques qui sont ou qui peuvent être entreprises.

L'inspection de la création artistique spécialité danse

Les commentaires, remarques et suggestions des utilisateurs des Epreuves et de la notice d'accompagnement seront appréciés.

Merci de les adresser au :

Ministère de la culture et de la communication

Direction générale de la création artistique

Service de l'inspection de la création artistique – pôle danse

3, rue de Valois 75001 PARIS 3

EVALUATION

EXAMEN D'ENTREE DANS LE CYCLE D'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL

INITIAL DE DANSE (CEPI)

L'examen d'entrée pour le CEPI comporte :

1) Une épreuve éliminatoire (voir le contenu des épreuves dans l'arrêté relatif à l'organisation du cycle d'enseignement professionnel initial de danse).

2) Une épreuve d'admission :

- interprétation de la variation de la fin du 2 èm e cycle ,

- interprétation d'une chorégraphie libre,

- un entretien avec le jury.

EXAMENS DE FIN DE CYCLE

Les examens de fin de cycle permettent d'assurer une partie de l'évaluation des élèves (voir schéma d'orientation pédagogique). Le contenu de ces examens comporte un travail collectif et deux autres épreuves de pratique corporelle dont une variation imposée.

Pour l'année 2015, la DGCA propose les variations imposées dans les disciplines danse classique, danse contemporaine et danse jazz pour :

- la fin du 1er cycle,

- la fin du 2ème cycle,

- la fin du 3ème cycle,

1) à vocation de pratique en amateur (CEC)

2) à vocation pré-professionnelle (DEC, DNOP)

- le baccalauréat F 11',

- l'examen d'aptitude technique (EAT) au diplôme d'État de professeur de danse.

Ainsi, pour l'examen de la fin du 3ème cycle à vocation de pratique en amateur (qui correspond à l'ancien cursus B), l'équipe pédagogique peut :

choisir la variation imposée dans un vidéogramme des années précédentes,

adapter les variations imposées pour le DEC ou DNOP d'une année précédente aux caractéristiques d'une variation destinée aux élèves d'un cycle à vocation de pratique en amateur,

composer la variation imposée.

Pour les épreuves autres que la variation imposée, notamment celles relatives au certificat d'études chorégraphiques (CEC) et au diplôme d'études chorégraphiques (DEC ou DNOP), voir le schéma d'orientation pédagogique de 2004 pour la danse.

NB : L'option danse jazz peut être choisie pour le baccalauréat F 11' au même titre que les options danse classique et danse contemporaine.

JURYS

Pour la fin du 1 er cycle et la fin du 2èm e cycle : le jury est présidé par le (la) directeur(trice) ou par le (la) coordinateur(trice) ou directeur(trice) des études chorégraphiques, si celui (celle)-ci n'assure pas en outre les fonctions de professeur(e) de danse dans l'établissement, assisté(e) d'au moins deux personnalités de la danse ou professeur(e)s qualifié(e)s extérieur(e)s à l'établissement, dont l'un(e) au moins est titulaire du C.A. dans la discipline considérée.

Pour l'entrée dans le CEPI : le jury de l'examen d'entrée est composé de la manière suivante :

le directeur de l'établissement ou d'un établissement du groupement, ou son représentant, président ;

un ou deux professeurs de l'établissement ou du groupement d'établissements ;

un ou deux personnalités qualifiées extérieures à l'établissement ou au groupement d'établissements.

Au sein du jury, deux personnes au moins sont spécialistes de la discipline choisie par le candidat. Les membres du jury sont nommés par arrêté de la collectivité territoriale responsable, ou des collectivités territoriales responsables en cas de groupement d'établissements sur proposition du ou des directeurs des établissements concernés.

Pour la fin du 3ème cycle à vocation de pratique en amateur : le jury est présidé par le (la) directeur(trice) ou par le (la) coordinateur(trice) ou directeur(trice) des études chorégraphiques, si celui(celle)-ci n'assure pas en outre les fonctions de professeur de danse dans l'établissement, assisté(e) d'au moins deux personnalités de la danse ou professeur(e)s qualifié(e)s extérieur(e)s à l'établissement, dont l'un(e) au moins est titulaire du C.A. dans la discipline considérée.

Sur proposition du jury, le (la) directeur(trice) décerne à l'élève l'UV technique du certificat d'études chorégraphiques (CEC).

Pour la fin du 3 e cycle d'orientation professionnelle : le jury est présidé par le (la) directeur(trice) ou par le (la) coordinateur(trice) ou directeur(trice) des études chorégraphiques, si celui(celle)-ci n'assure pas en outre les fonctions de professeur de danse dans l'établissement, assisté(e) d'au moins trois personnalités de la danse ou professeur(e)s qualifié(e)s extérieur(e)s à l'établissement, tous(toutes) trois spécialistes de la discipline évaluée dont deux au moins sont titulaires du C.A. dans celle-ci. Sur proposition du jury, le (la) directeur(trice) décerne à l'élève l' UV technique du diplôme d'études chorégraphiques (DEC ou DNOP).Pour l'évaluation des disciplines complémentaires obligatoires (formation musicale, histoire de la danse, anatomie – physiologie) et au choix (voir schéma d'orientation), le jury est composé du (de la) directeur(trice) de l'établissement ou du (de la) coordinateur(trice) ou directeur(trice) des études chorégraphiques, si celui (celle)-ci n'assure pas en outre les fonctions de professeur de danse dans l'établissement, et d'un(e) professeur(e) de la discipline. L'élève qui obtient une note au moins égale à 10 (ou plus selon règlement des études) sur 20, se voit décerner l'UV correspondante. Le (la) directeur(trice) de l'établissement décerne le diplôme d'études chorégraphiques, qui peut comporter une mention, à l'élève qui a obtenu les cinq UV. Il est envisageable que la mise en réseau des établissements conduise entre autres à la désignation de jurys communs à plusieurs structures.

NB:

1) Les enseignements reçus et épreuves relatifs aux disciplines associées, complémentaires obligatoires, au choix entrent en compte dans l'évaluation selon des modalités précisées dans le règlement des études de l'établissement. Néanmoins, les CEC et DEC ou DNOP sont délivrés dans une discipline chorégraphique principale (classique, contemporain ou jazz) autour de laquelle s'articulent les enseignements complémentaires pratiques et théoriques : les diplômes délivrés mentionnent clairement cette discipline.

2) L'UV technique du CEC et le CEC lui-même (sanction des études chorégraphiques de fin de troisième cycle à vocation de pratique en amateur), ne doivent être confondus ni avec l'UV technique du DEC, ni avec le DEC lui-même (sanction des études chorégraphiques de fin de 3ème cycle d'orientation professionnelle).

3) Les candidats au DEC ou DNOP, au baccalauréat F11' et à l'examen d'aptitude technique (E.A.T.) pour le diplôme d'État de professeur de danse choisissent leur variation imposée parmi deux (1ère ou 2ème option), proposées pour chaque sexe dans chacune des trois disciplines : danse classique, danse contemporaine, danse jazz).

DANSE CONTEMPORAINE

Variations n° 8 et 9

Fin du 1er cycle, garçon et fille

Chorégraphe – transmetteur : Paola PICCOLO

Compositeur – interprète musical : John BOSWELL

Danseur : Martin DIMIER

Danseuse : Valérie IGOLNIKOV

Paola PICCOLO

Danseuse interprète auprès de nombreux chorégraphes, elle a su lier son art à une recherche l'amenant à créer ses propres pièces et à développer une activité pédagogique. Elle a suivi, dans les années 80, l'enseignement de Trudy Kressel (et dansée pour elle de 1985 à 1992), Françoise et Dominique Dupuy (Françoise lui écrit en 1995 un solo Epitaphe et Dominique lui transmet en 1999 et 2002 deux soli dans le cadre de Passeurs desolitude et Françoise aussi lui transmet La Partisane et Solo de Visages de Femmes en 2013). Son parcours artistique lui fait rencontrer en France des chorégraphes comme Jackie Taffanel de 1989 à 1991, Martin Kravitz de 1992 à 1993, Héla Fattoumi et Éric Lamoureux de 1993 à 1998, Sidonie Rochon en 2001, Philippe Ducou depuis 2001, mais aussi des metteurs en scène, Jean-Jacques Aslanian en 1984, Nasrin Pourhosseini en 1992, Iannis Kokkos en 2002, Jean-Michel Ribes en 2005 (Musée haut, musée bas, chorégraphie Jean-Claude Gallotta), à l'étranger, en Italie avec la chorégraphe Maria Vittoria Campiglio de 1985 à 1987, au Liban avec Alice Massabki en 2004, en Chine avec Shi Xiaojuan en 2011 et en Suède avec Mattias Knave en 2009 et avec Lena Josefsson depuis 1995. Italienne de Padova, elle y a suivi des études de lettres et de philosophie, a le diplôme de professeur en danse depuis 1992, enseigne des masterclasses et stages en France, Italie, Grèce, Portugal, China pour professionnels, amateurs, acteurs, chanteurs, musiciens et enfants ... Et créé ses propres soli Ballerina Azzurra en 1993, Dix-Traits en 2001, En costumes avec 4 musiciens en 2009 (part 1) et 2011 (part 2), Fish don't think en 2011, Nel blu dipinto di blu et Elle en 2012.

John BOSWELL

Auteur-compositeur, musicien-percussioniste

Né à Londres, il étudie la batterie auprès du célèbre batteur Kenny Clarke et fait partie de formations de jazz, rock et de cabaret. Il part en Inde étudier les Tabla et le Pakhawaj pendant 7 ans (1973-1980) auprès des grands maîtres Pandit Kishan Maharaj, Pandit Ishwari Lal et Pandit Amarnath Misra à Bénares (Inde) De retour en Europe, il s'installe à Paris où il s'exerce dans les divers domaines de la musique. MUSIQUE POUR LA DANSE avec Carolyn Carlson, Group Recherche Chorégraphique de l'Opéra de Paris et à l'Atelier de Paris, Cie Peter Goss, Cie Dominique Bagouet, Régine Chopinot, Jean Gaudin, Karine Waehner, Cie Phillipe Talard, Théâtre national de Mannheim, Cie Alpha Jazz, Nadia Coulon, Cie Anne-Marie Porras, Larrio Eckson, Jorma Uotinen, Opera national d'Helsinki, Dominique Mercy, Cie Pina Bausch, Fondation Jean-Pierre Parrault (Montréal). Cie Marie-Claude Pietragalla.

MUSIQUE TRADITIONNELLE avec Ustads Moihuddin et Fariduddin Dagar tournée européenne, Pandit Ram Narayan, Shrimati Sharmilla Roy (en duo ainsi que pour son adaptation de Chandalika de R. Tagore), en duo avec la danseuse Nathalie le Boucher (les Asuras), le chanteur Nirmalya Dey, le Binkar Philippe Bruguières, Cite de la Musique « Les Musiciens du Nil » Abdul Rachid et Gewar Khan. Pandit Shivu Taralagatti. MUSIQUE CONTEMPORAINE avec Francis Beyer (Future musiques, Musiques pour Demain, Radio France Propositions IV) Noco Musique (les percussions de Strasbourg). David Hykes' Harmonic Choir, (radio WYO New York, festival Cincinnati Sings, Yatsugataki Kogen festival Nagano Japon, Yehudi Menuhin Fondation Bruxelles). THÉATRE avec : Cie Le Pont des Arts (Poulet à la Reine, Immortelles pour Mademoiselle, Parlez-moi d'amour, au Centre Pompidou, Festival d'Aix, Festival d'Uzès). Elle entre en Scène (ELLE Magazine tournéenationale). Le Chant de L'Odyssée, l'Ancien Récit du Déluge adaptation de Bruno de La Salle (Festivald'Avignon). STAGES DE FORMATION : Stage International de Châteauroux, Expression Contemporaine Bayonne, C.L.I.O. Vendôme, Vacances et Culture (Ministère de la culture Bibliothèque Nationale de France). Stage de Montpellier, stage de Millau, d'Aix-en-Provence, Biennale de Venise. Conservatoire de Rotterdam. Institute for Oriental Arts Amsterdam, Théâtre du Soleil Ariane Mouchkine. Atelier de paris Carolyn Carlson, CRR Saint-Denis de La Réunion. ENSEIGNEMENT : École nationale de l'Opéra de Paris, École nationale de musique et de danse Évry. École de danse Peter Goss. Folie Musiques, Cité de la Musique La Villette. ENREGISTREMENTS : musiques pour le cinéma Mad City de C. Gavras, Grosse Fatigue de M. Blanc, Montparnasse Pondichéry de Gérard Oury, The Truth About Charlie de Johnathan Demy. C.Ds de Mory Kante, Cheb Mamie, Claude Chale, Lionel Bart. COMPOSITIONS ET DISCOGRAPHIE : Rim Zim, Musiques au Corps, Mimons Dansons, Inspirations (Éditions E.P.S. Paris). The Golden Tree (Éditions Femios Paris). On l'appelait Rainer, (musique originale Cie Nadia Coulon). Zen Zucht (musique originale Cie Karine Waehner). Coté Pènte (Fondation Jean-Pierre Parrault Montréal). Marco Polo textes (Cie Marie-Claude Pietragalla). A New-born Child Textes (Sinead O'Connor pour le film Le Premier Cri). Les Robots Dance (Bruno Agatti Futuroscope Poitiers). Images et In TheBeginning textes (La Terre Vu du Ciel de Yann Arthuis Bertrand) Everytime textes (Va Vie et Deviens).

Tigers In The Tea House (musique originale Cie Carolyn Carlson). Compose les percussions pour la musique du film Home de Yann Arthuis Bertrand.

COMMENTAIRE RELATIF DES VARIATIONS N° 8 ET 9

INDICATIONS ET PRECISIONS POUR LA VARIATION DANSE

QUALITES PROPOSEES :

Le sens d'élan : pour les déplacements, marches, courses, le corps étant engagé en entier dans la prise de l'espace.

La création d'espaces : la courbe, le cercle, le huit, avec une relation du corps centrifuge ou centripète (référence au centre/pivot ou côté périphérique) et la diagonale. Trois sources d'inspiration : « les cercles Laban », les trois plans de l'espace, la prise des cercles par le point de diagonale avant/haute cour ou jardin.

Les qualités de poids et de suspension : dans le balancer, le lancer du poids, le rebond.

La succession : pour la fluidité de la colonne vertébrale à partir du haut ou du bas en lien avec la respiration.

La musicalité : dialogue entre le phrasé du mouvement et le phrasé musical.

PREMIERE PARTIE : 14 mesures à 4 temps :

Première mesure :

Temps de préparation avec un pas en arrière sur le 4ème temps avec sens de balancé du poids.

Cinq mesures suivantes :

3 mesures : Balancer et lancer le poids du corps, les bras avec ou en opposition.

2 mesures : Prendre l'espace d'un grand cercle autour du point central de la scène avec le corps en centrifuge et ralentir le tempo en réduisant l'espace en spirale jusqu'à l'arrêt avec une succession de la colonne vertébrale en flexion.

Trois mesures suivantes :

2 mesures : Qualité de rebond par le toucher du pied avec suspension des coudes au sternum.

1 mesure : Retour au point central avec une qualité animale (grand plié en seconde parallèle et accents de la tête).

Cinq mesures suivantes :

1 mesure : Préparation, qualité animale dans les 4 pas.

3 mesures : Dessiner dans l'espace un 8 autour du centre avec une suspension des mouvements sur le 1er et le 2ème temps, le corps est complice de la courbe (centripète, le bras périphérique dessinant la courbe extérieure).

1 mesure : En continuité de la courbe, succession de la colonne vertébrale jusqu'à la suspension.

TRANSITION : 1 mesure à 2 temps : Suspension.

DEUXIEME PARTIE : 23 mesures à 4 temps :

7 premières mesures :

1 mesure : Rebond sur le 1er et le 3ème temps avec fouetté en parallèle et suspension par les coudes.

4 mesures : Passage à une courbe dans l'espace menée par les deux mains puis ramasser/lancer pour arriver le corps en diagonale.

L'arrêt de 3 temps est tenu. Puis qualité animale dans le contretemps, les demi-tours et le déplacement vers la suspension en demi-pointes.

2 mesures : Traverser l'espace avec les trois chassés en ouverture en avançant et passer en parallèle dans les pas pour la suspension en avant et le temps levé et les pas en reculant.

2 mesures suivantes :

Trouver la qualité par la respiration, sens d'expire pour la roulade.

10 mesures suivantes :

2 mesures : Traverser l'espace avec les trois temps levés en parallèle, sens de ramasser avec les mains poings fermés pour chaque saut. L'arrêt de 3 temps est tenu avec un sens de jeter mains ouvertes.

6 mesures : Suspension vers le haut par le rebond avant de descendre, puis sens de succession des appuis main, tête, bassin, puis accent de la main gauche sur le 1er temps pour tracer l'espace autour de soi et arriver en foetus, puis accent sur le 1er temps jambe gauche (la musique donne un accent sur le

2ème temps en réponse), puis continuer à tracer l'espace pour le relevé. Trouver une continuité/fluidité dans cette partie, les pieds restant en contact glissé avec le sol.

2 mesures : Jouer sur les différences entre les accents (pied, genoux, coude, main).

4 mesures suivantes :

3 mesures : 1ère mesure le clap des mains est sur le

2ème temps en plié à la seconde puis suspension des deux bras dans la diagonale haute avant cour (axe des diagonales Laban). 2ème mesure le cercle en 6 sur les trois premiers temps, le bassin de face avec les pas croisés et les bras qui dessinent le cercle en transversal, dernier temps de suspension bras droit en diagonale haute avant jardin. 3ème mesure cercle frontal et cercle sagittal avec accent du poids vers le bas pour terminer en suspension. Référence des trois cercles Laban (frontal, sagittal et transversal).

1 mesure : Ramasser avec déplacements en diagonales. Le regard signifie ce qui est ramassé et ramené vers soi.

FIN : dans le silence.

Le clap est sur le premier temps, le demi-tour porte le regard dans l'espace de scène puis sortir par un léger déséquilibre de la tête qui se transmet au côté droit du corps.

J'ai voulu faire danser cette variation par deux enfants afin de mettre en valeur l'interprétation sur la même partition. Il y a « un équilibre à rechercher entre fantaisie... vertigo et rigueur... En Art si la matière proposée est essentielle, la manière dont elle est mise en jeu est capitale et les façons d'entrer dans la danse déterminent des états de danse différents ». Françoise DUPUY - A vous de jouer ! -

(Cahier de la pédagogie décembre 1999 – CND Paris)

Paola PICCOLO

Cette vidéo est aussi présente dans


Collections

Epreuves de danse (archives depuis 1996)

Epreuves de danse (archives depuis 1996)

Les variations proposées par le Ministère de la Culture et de la Communication sont un support à l'enseignement. Elles sont composées par différents artistes et permettent aux élèves de traverser des écritures gestuelles variées qui les sollicitent sur d’autres états de corps que ceux travaillés tout au long de l’année. Cette proposition partagée par l’ensemble des conservatoires peut constituer une référence pour les élèves et une matière d’échange et de réflexion pédagogique.

Voir la collection