Ushio Amagatsu, éléments de doctrine

1999
Année de création : 1978

Juin 1993 : Ushio Amagatsu et ses danseurs répètent "Graine de cumquat", pièce-fétiche de la compagnie, créée en 1978, qui relate l'initiation au monde d'un petit garçon japonais.

 
close

Ushio Amagatsu, éléments de doctrine

Ushio Amagatsu, éléments de doctrine

Au Japon, le blanc est la couleur du deuil. Les danseurs de butô s'enduisent le corps de poudre blanche et la poétisation de l'espace qui caractérise les pièces de la compagnie Sankai Juku est comme un cadavre exquis, au sens littéral du terme. Pour Amagatsu, fondateur de la compagnie, la danse butô est à la fois vie et mort.

Juin 1993 : Ushio Amagatsu et ses danseurs répètent "Graine de cumquat", pièce-fétiche de la compagnie, créée en 1978, qui relate l'initiation au monde d'un petit garçon japonais. André S. Labarthe et Alain Plagne ont suivi ces répétitions et interrogé le chorégraphe. L'oeuvre d'Amagatsu, axée sur la mort, la souffrance et la cruauté humaine, s'inscrit dans le prolongement des origines du butô, aux lendemains d'Hiroshima. Et même s'il estime sa compagnie moins morbide que celle d'Hijikata, fondateur du butô, ses exigences esthétiques requièrent de la part de ses danseurs une vraie capacité de concentration et d'équilibre. Un film très esthétique sur une compagnie qui ne l'est pas moins.


(Fabienne Arvers)

 

 

 

 

Générique

1993, 65', couleur, documentaire

 

Conception : André S. Labarthe,Alain Plagne

Réalisation : André S. Labarthe.

Production : Art production, Arcanal, CGP

Participation : ministère de la culture et de la francophonie

 

 

 

Contact

Ministère de la Culture et de la Communication : claire.perrus@culture.gouv.fr

CNC Images de la culture : alain.sartelet@cnc.fr


Dernière mise à jour : novembre 2013

Amagatsu, Ushio

Directeur, Chorégraphe et Designer

Il est né à Yokosuka, au Japon en 1949 et a fondé la société Butoh Sankai Juku en 1975. Il a créé « Amagatsu Sho » (1977), « Kinkan Shonen » (1978), « Sholiba » (1979) avant la première tournée mondiale en 1980. Depuis 1981, la France et le Théâtre de la Ville, Paris est devenu son lieu de création et de travail et cette année il a créé
« Bakki » pour le Festival d'Avignon. Il a créé 14 productions depuis 1982 en co-production avec le Théâtre de la Ville de Paris.

Amagatsu travaille également en dehors de la cie Sankai Juku. En 1988, il a créé "Fushi" lorsqu'il était invité de la Fondation Jacob Pillow, aux États-Unis, avec la musique de Philip Glass. En 1989, il a été nommé directeur artistique de la Spiral Hall à Tokyo où il a dirigé
"Apocalypse" (1989) et "Fifth-V" (1990). En février 1997, il a dirigé l'opéra de Bartok "Bluebeard's Castle" mené par Peter Eotvos au Forum International de Tokyo. En mars 1998, à l'Opéra National de Lyon, en France, il a dirigé l'opéra "Three Sisters" de Peter EOTVOS (première mondiale).

En mars 2008, Amagatsu a dirigé "Lady Sarashina", le nouvel opéra de Peter EOTVOS à l'Opéra National de Lyon (première mondiale), et a créé deux pièces: «Tobari - Comme dans un flux inépuisable» et «Utsushi». Ses dernières créations sont
"Kara · Mi - Two Flows" (2011) et "UMUSUNA - Memories before History" (premiered à Opera de Lyon, France).

Source : Site de la cie Sankai Juku

En savoir plus

sankaijuku.com

 

Cette vidéo est aussi présente dans


Collections

Collection CNC - Images de la culture

Collection CNC - Images de la culture

Sous l’égide du Ministère de la Culture et de la Communication, le catalogue Images de la culture, géré par le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), présente 300 de ses films consacrés à la danse. Réunissant captations de spectacle, fictions, entretiens ou documentaires, cette collection donne à voir une précieuse diversité d’esthétiques et d’approches de l’art chorégraphique du XXe siècle à aujourd’hui.

Voir la collection