Un Chaillot nomade à la Cité de l'immigration

2010

Le travail chorégraphique de Farid Ounchiouene s'est toujours centré sur une même question : comment retranscrire la force inouïe des mots quand ils parlent de dignité humaine ? S'approprier une histoire, incarner les mots d'un autre pour les autres...

 
close

Chaillot nomade : Farid'O

Chaillot Nomade: La compagnie Farid'O à la Cité nationale de l'histoire de l'immigration (3 mars 2010)

Conception artistique et chorégraphie: Farid Ounchiouene

Le travail chorégraphique de Farid Ounchiouene s'est toujours centré sur une même question : comment retranscrire la force inouïe des mots quand ils parlent de dignité humaine ? S'approprier une histoire, incarner les mots d'un autre pour les autres, avec corps et voix.

Pour ce Chaillot Nomade, la Compagnie Farid'O investie la Cité nationale de l'histoire de l'immigration.

La Cité nationale de l'histoire de l'immigration a ouvert ses portes à Paris, au Palais de la Porte dorée, le 10 octobre 2007. Institution culturelle, pédagogique et citoyenne destinée à reconnaître et mettre en valeur la place des immigrés dans la construction de la France, la Cité est un lieu d'histoire donnant à voir, à lire et à partager l'histoire de l'immigration en France depuis deux siècles.

Les Chaillot nomades.

« Si l'on fait par exemple rencontrer l'art statuaire égyptien et une séquence de danse hip-hop, c'est-à-dire du contemporain et du millénaire, quel effet ? Aucun rapport ? Aucune rencontre possible ? Selon les normes et les savoirs, certainement. Jusqu'au moment où l'on découvre qu'il est à chaque fois question de mouvement et que ce n'est pas sans doute tout à fait par hasard que les « hip-hopeurs » appellent égyptiens certains de leurs mouvements. Voilà une entrée, voilà un fil à tirer, une histoire à construire, un métissage culturel à réaliser. Si ce n'est que ce lien-là n'est qu'un exemple construit – « adulte » - et que, selon le principe même de Chaillot nomade, il appartient, on l'aura compris, à chaque « voyageur » d'inventer non seulement son itinéraire, mais aussi son paysage, sa résidence et les raisons d'y être et de s'y plaire. »

Jean-Marie Touratier,

Ancien délégué académique aux arts et à la culture, conseiller du Recteur de l'académie de Paris

Un jour au théâtre, le suivant au musée, au cinéma ou dans tout autre lieu de culture à Paris… L'idée de cet atelier est le méli-mélo, le jeu des contrastes, la mobilité des références, l'esprit de curiosité, où chaque œuvre est enrichie par les relations qu'elle établit avec les autres. Naîtront de ces harmonies inattendues, questionnements, émotions, surprises, véritables impulsions pour une éducation artistique basée sur le sens du mélange, le jeu des rencontres, l'esprit de découverte. Entrée libre sur réservation à Chaillot.

Pour plus d'info:  http://theatre-chaillot.fr/chaillot-nomade).

Générique:

Chorégraphe et danseur: Farid Ounchiouene

Danseurs : Pauline Geslin, Ludovic Tronché, Jérémy Orville, Hassane Iatarne

Musicien : Romuald Houziaux

Comédien : Willy Claeyssens

Production: Théâtre National de Chaillot et Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Cadrage: Christine Biemel/Thomas Rollo

Montage: Valérian Guilet

 

Dernière mise à jour: Septembre 2011

 

Ounchiouene, Farid

Farid Ounchiouene

Découvert en 1994 lors d'une audition organisée à l'initiative de l'Etat et de la Région Nord-Pas-de-Calais, remarqué aux Rencontres de danses urbaines du Parc de la Villette en 1996, Farid Ounchiouene se présente comme un artiste aux multiples facettes. Etabli dans le Nord, il travaille entre autres aux côtés de Farid Berki pour la compagnie Melting Spot (Petrouchka, …). Désireux de développer son potentiel et d'élargir sa pratique de la danse hip hop à d'autres disciplines artistiques, il suit de 1997 à 2003 plusieurs stages de danse contact (à Quito – Equateur), de mise en scène avec Antonio Vigano, de danse théâtre avec Pippo Delbono. Une rencontre sera déterminante dans son parcours : celle de Guy Alloucherie, qui lui donnera l'envie de travailler le texte, les mots, la matière qu'ils représentent pour en faire corps à danser.

Vient alors la création de "Parking"sur un monologue de François Bon. Farid a cette force étrange, puissante, inclassable, lumineuse qui s'adresse avec générosité à son public. Il habite la scène comme nul autre invitant le public à le suivre dans un fascinant voyage intérieur.

Retournant ensuite à ses racines kabyles et berbères, il se penche sur la tradition orale et explore les contes, les poètes, les philosophes qui ont nourri sa culture. Ainsi nait, à l'initiative du Grand Bleu – CDNJP de Lille, "l'Histoire d'Ali le simple",un conte kabyle mis en mouvement, par l'utilisation des techniques de la danse hip hop et d'espaces sonores créés avec un percussionniste.

Fort de ces premières expériences de création, Farid a nourri un désir, un propos, un contenu qu'il souhaite mettre en scène pour révéler un plateau composite d'univers singuliers.

"Syntracks", création 2003, se présente comme une suite logique à Parking et l'Histoire d'Ali le simple. La pièce se construit autour de poèmes du Moyen-Orient, anciens et plus modernes, enrichis de compositions personnelles. Farid Ounchiouene continue d'explorer ici la rencontre entre le hip hop et le texte.

Cette vidéo est aussi présente dans


Collections

Chaillot - Théâtre national de la Danse

Chaillot - Théâtre national de la Danse

Situé place du Trocadéro, dans le 16e arrondissement de Paris, Chaillot est l’un des lieux les plus prestigieux de la capitale. Il est depuis 2008 principalement consacré à la danse, mais reste ouvert à toute la diversité des esthétiques et se distingue comme un théâtre de création. Le chorégraphe Didier Deschamps le dirige depuis juillet 2011.

Voir la collection