Collections

Biennale de la danse

Tous les deux ans, Dominique Hervieu directrice artistique de la Biennale de la Danse élabore la programmation du festival et propose « la Fabrique du Regard ». Cette fabrique a pour but d’aiguiser le regard des spectateurs, d’engager le dialogue avec les artistes et de partager des réflexions esthétiques. Cette collection dédiée à la culture chorégraphique est un outil central de la Fabrique du Regard. Bonnes découvertes …

 

C'est ça la vie !?

2006
Année de création : 2006
Déposée par : Biennale de la danse

A l'heure où les médias nous affligent de malheurs et de haine dans le monde, la question de notre devenir n'a jamais eu autant de sens qu'aujourd'hui. La jeunesse se doit d'avoir un idéal, le nôtre sonne comme un slogan : unis pour avancer !

 
close

C'est ça la vie !?

Direction artistique Riyad Fghani
Interprétation Pockemon Crew

A l'heure où les médias nous affligent de malheurs et de haine dans le monde, la question de notre devenir n'a jamais eu autant de sens qu'aujourd'hui. La jeunesse se doit d'avoir un idéal, le nôtre sonne comme un slogan : unis pour avancer ! Nos vies sont comme des scénarii illisibles qui prédestinent notre histoire, un moment où tout peut s'arrêter et dans lequel on puise une rage folle de continuer notre chemin. C'est l'idée d'être ensemble qui nous séduit et nous rend plus fort. Chacun d'entre nous devient une source d'inspiration pour l'autre. Alors on danse, et la recherche de nos mouvements dans l'exploration de notre art paraît dérisoire face à tout ce qui nous entoure mais c'est en dansant que nous sommes l'actualité. A travers cette pièce, notre modeste intention est une prise de conscience de notre pouvoir de réflexion et de création qui nous conduit au constat suivant : ne pas être spectateur mais acteur de nos vies malgré toute l'adversité.

Sources : Programme de salle Biennale de la Danse

Générique

Direction artistique Riyad Fghani interprètes Riyad Fghani, Yann Abidi, Moncef Zebiri, Brahim Zaïbat, Douniel Fghani, Georges Fagbohoun, Rodolphe Gasnier, Ali Ramdani- Lilou création musiqueChristophe Rudel création lumière Yves Caizergues création vidéo Jacinto Carvalho, Yoan Chairramonte création costumes Chantal Cloupet

Coproduction Association Qqui fait ça ? Kiffer ça !, Biennale de la danse

Avec le soutien de Opéra national de Lyon, Maison de la Danse, MJC de Montluçon

Production Maison de la Danse date du document vidéo 2006 réalisation Charles Picq

Dernière mise à jour : Février 2011

Fghani, Riyad

Né le 19 juin 1979 près de Chalon-Sur-Saône (71), il débute la danse hip-hop à l'âge de 15 ans en voyant son grand frère et son entourage amical pratiquer le smurf (discipline de la danse hip-hop). En 1995, il rejoint la ville de Lyon et perfectionne ses gestes et sa technique à force d'entraînements intensifs. Il participera à la Biennale de la Danse en 1998 avec l'Espace jeune du 6ème arrondissement de Lyon. Présent depuis les prémices de Pockemon Crew, il apparaît comme l'élément fédérateur.

Autodidacte et danseur complet en danse hip-hop, Riyad s'ouvre à d'autres horizons. Il collabore ainsi avec la compagnie HYPNOSE lors de la création « Clandestin de mes rêves » (1999). En novembre 2000, il intègre l'Opéra National de Paris (Opéra Bastille) en dansant dans la pièce chorégraphique « La chauve souris » sous la direction de Colline SERREAU et Laura SCOZZI. Ces rencontres avec divers professionnels - danseurs contemporains, classiques, hip hop, artistes circassiens, mimes, comédiens et ténors l'éveillent à d'autres méthodes de travail.

Cet enrichissement artistique l'encourage à développer l'écriture artistique pour la compagnie Pockemon Crew, avec laquelle il participe à de nombreuses compétitions en France et dans le monde entier. En 2004, il dirige la première création de la compagnie « Sii…si ! » d'où il fait émerger toute l'énergie et la technicité des gestes qui font la beauté de la danse hip-hop. « C'est ça la vie ?! », deuxième pièce où il fût directeur artistique, fera l'ouverture de La Biennale de la danse de Lyon en 2006. Danseur de grand talent, il met un point d'honneur depuis 2000 à transmettre sa passion et son amour de la danse hip-hop aux plus grand nombre en France mais également à l'étranger. Parallèlement à sa fonction de directeur artistique de la compagnie, il encadre depuis 2005, les Smockemons, nouvelle génération de breakers qui font partie intégrante de la compagnie.

Source : Pockemon Crew

En savoir plus  

www.pockemon-crew.net

 

Pockemon crew

Direction artistique: Riyad Fghani

Année de création: 1996-1997

Tout commence en 1996-1997 lorsque les danseurs s’entraînent dans le seul lieu qui leur est libre d’accès et sans contrainte : la rue.

Au fil du temps, ils choisissent le sol lisse du parvis de l’Opéra de Lyon pour améliorer leurs gestes et leurs techniques sous l’œil curieux des passants. A force d’échanges, de rencontres et de réflexions, des liens se tissent entre certains danseurs et le groupe Pockemon Crew se forme spontanément en 1999. C’est alors qu’ils remportent leur premier Battle à Grenoble. Les années passent et sont synonymes de victoires. Ils sont à ce jour le crew le plus titré au monde dans le circuit des Battle :

Champion de France (Montpellier) en Août 2003 et Mai 2008, Champion du monde (Braunschweig – Allemagne) en Octobre 2003, Champion du monde (Londres – Royaume-Uni) en Octobre 2006, Champion d’Europe (Londres – Royaume-Uni) en Juillet 2004.
L’Opéra de Lyon

La compagnie Pockemon Crew est à son apogée en octobre 2007 lors de sa victoire au KB Bboys Championships (Corée). Parallèlement à cette ascension dans l’univers des compétitions, les danseurs de la compagnie franchissent les portes de l’Opéra National de Lyon en 2003, où ils resteront en résidence pendant 10 ans. La compagnie se professionnalise et se structure avec la création de l’association « Qui fait ça ? Kiffer ça ! ».

Tout en restant active dans les battles, la compagnie se consacre également à la création chorégraphique. Elle compte, actuellement, une vingtaine de danseurs dont les Smockemon, nouvelle génération de breakeurs.
La transmission

Au-delà de tout clivage générationnel, social et artistique, l’identité des Pockemon Crew repose sur une véritable envie de partager et de transmettre leur savoir-faire et les valeurs liées au hip hop.

Chaque membre joue un rôle important au sein de cette dynamique. Chaque danseur est source d’inspiration au sein d’une équipe aux multiples richesses. S’inspirant de l’environnement des danseurs, la compagnie revendique un hip hop pur, ouvert et tourné vers l’avenir sans pour autant trahir l’origine « underground » de la danse hip hop, à savoir la rue.

La perpétuelle recherche de créativité dans leur mouvement alliant technicité et esthétisme font d’eux des danseurs emblématiques de la nouvelle génération hip hop.

Source : Site de la Compagnie Pockemon Crew

En savoir plus

pockemon-crew.net

 

Vidéos coup de coeur à voir absolument

Les autres vidéos de la collection à découvrir

Toutes les vidéos de la collection